Friday Releases Oct 25, 2019


25 octobre 2019

Juliper Sky - Waves

Décidément, Manchester a encore de grandes découvertes à offrir. Le son de Juliper Sky est unique. Cela nous rappelle des groupes talentueux comme Pink Floyd ou The Airborne Toxic Event. Avec un rock très soigné, une composition très agréable, et un chanteur semblant venir des nuages, "Waves" est une invitation au voyage. Nous apprécions les puissants refrains, les tambours (parfois discrets et parfois omniprésents), et la présence de cuivres, non essentiels mais qui apportent une touche d'originalité. La dernière partie, plus chargée en grosses guitares électriques, achève de nous convaincre que nous avons fait le bon choix. Cette chanson est comme une drogue. Il nous a fallu plusieurs écoutes pour nous en débarrasser, tellement on l'avait dans la tête.

-----------------------------------

Ronni Mardor - After May

Non, vous ne rêvez pas, on est bien en Automne, même si cette chanson a des accents printaniers qui sont bienvenus. Comme un petit oiseau chantant sur sa branche, Ronni Mardor, une chanteuse Israëlo-Américaine, vient nous enchanter avec "After May". Une jolie voix fluette sur une mélodie simple mais entraînante, il n'en fallait pas plus pour qu'on soit emballés. En effet, ça respire la simplicité. De belles envolées vocales, un refrain bondissant qui reste en tête, et voila la magie qui opère : on sent un vent de fraîcheur envahir nos oreilles. On apprécie son univers folk teinté d'un peu de pop qui sent bon la bonne humeur. En fait, Ronni a réussi à se créer une identité musicale forte et efficace. Une belle réussite.

-----------------------------------

Holly Havens - Muse

L'histoire de cette chanson est assez incroyable. Holly Havens a fait un rêve. Dans ce rêve, elle s'est vue s'asseoir au piano et chanter cette chanson. Puis elle s'est réveillée, a trouvé les accords, et hop, la chanson était née! Voila le genre d'inspiration que l'on aimerait tous avoir tous les jours, car le résultat est exceptionnel. Un univers qui mêle piano et rock, ce qui est rare chez les filles, et on adore ça. Une belle personnalité musicale avec une voix d'une puissance phénoménale. Holly nous entraîne dans son univers pêchu, où chaque note est à sa place. Les radios vont adorer, car le refrain arrive très rapidement et on comprend vite tout le potentiel de la jeune artiste. On va la surveiller de près, car on attend maintenant un album avec impatience!

-----------------------------------

Peyton Gilliland - Ones That Leave

Il paraît qu'il existe une expression qui dit "c'est la loi des séries". En effet! C'est rare, d'avoir des filles sur Indie Music Center, à notre plus grand regret. Mais en avoir 3 à la suite, on peut dire que ce Friday Releases est une cuvée exceptionnelle! On peut résumer ce nouveau single de Peyton Gilliland par : une voix puissante, sur un rock détendu (un peu comme Amy Winehouse mais en beaucoup plus réveillé et sans artifices). Le résultat est propre est impeccable et ce n'est pas un hasard car le morceau est passé entre les mains d'un ingénieur du son qui a bossé avec les Red Hot Chili Peppers, Blink 182 ou les Lumineers, entre autres. On apprécie l'alternance de couplets calmes et magnifiquement écrits, chantés par une voix maîtrisée, avec des refrains très puissants où l'artiste lâche toute son énergie. Le tout avec une facilité assez déconcertante, car la jeune fille n'a que 16 ans. Une belle réussite musicale, et un avenir prometteur. Et ça fait trop du bien aux oreilles. Vive les filles!

-----------------------------------

Lucy Clearwater - Say The Word

C'est ce que Julien Lepers appelait le "4 à la suite"! On continue tout en féminité, avec la voix très cristalline de Lucy Clearwater, qui porte bien son nom. Et cette ballade magnifique qui cache une histoire incroyable, comme nous l'a confié l'artiste : "Par un matin froid dans un chalet près du lac Tahoe, j'ai écrit Say The Word. Le mec dont j'étais amoureuse et que je venais juste d'avoir en Facetime, depuis Los Angeles. Il avait dit qu'il ne pouvait pas croire en notre relation en raison de nos de visions du monde différentes. Mais, mes sentiments étant trop forts, je ne pouvais pas abandonner sans combattre. J'ai donc écrit cette chanson, au coin de la table, et en y mettant tout mon cœur". Et vous savez quoi? Bien, ça a marché! C'est évident qu'on ne peut que succomber à de telles paroles et une voix si chaleureuse. La mélodie est très prenante, et puissante en émotions. On apprécie la grande sensibilité dans l'interprétation et la maîtrise parfaite de la voix, qui n'en fait ni trop ni pas assez. Un délicat bonbon à savourer sans retenue. Il s'agit du troisième single extrait d'un EP à paraître bientôt. Et on a hâte de le découvrir!

-----------------------------------

Bokito - Cut Her Down

On termine au Royaume-Uni avec Bokito, un groupe de cinq gars un peu barrés, qui nous offrent un son indie-pop très joyeux malgré qu'il s'agisse d'une chanson de rupture. Si, si. Parfois, il faut savoir avancer et célébrer une nouvelle partie de notre vie après une rupture, plutôt que de pleurer et se lamenter sur notre sort. C'est une peu le message qui se cache derrière cette ode à la joie portée par ces Britanniques. Envie de danser? Le refrain va s'en charger, avec une mélodie bondissante et joyeuse à souhait! On a adoré!